Twitter


Un site compte proposer d'ici le 31 janvier "la location de petite amie", il fait évidemment le buzz sur Twitter, rien de bien choquant sur le fond : un service d'escorte, pas de prostitution ...

Mais en grattant un peu, ce qu'a fait elisohan sur Twitter, on retrouve une petite attention homophobe ... Vous comprendrez très facilement le problème avec son analyse sur le dossier de presse de "Loue une petite amie", merci pour l'info :

"Ce qui me dégoute le plus sur @loueunepetite amie: l'homophobie latente. http://twitpic.com/3nmayv"

Capture