Ricky Martin, la star planétaire qui fait rêver bien des adolescentes, a révélé hier qu’il était homosexuel. Certes, la rumeur courait depuis bien longtemps sur ce séduisant latin lover âgé aujourd’hui de 38 ans. Pire, cela était surement un secret de polichinelle pour les milieux dits « informés ».

 

Mais cette annonce officielle revêt assurément une grande importance quand on sait que peu d’artistes de cette renommée ont le courage de la faire. Certes, les habituels détracteurs nous diront que ce « coming out » arrive un peu tard. Chacun comprend cependant que pour un chanteur, dont le public était majoritairement féminin, il n’est pas facile de prendre la décision de risquer de saborder une carrière internationale. Les mêmes vous diront que sa carrière était loin du succès qu’il connut avec le tube planétaire « Un, dos, tres ». Certes ! Mais on ne peut contester qu’à 38 ans, le beau Ricky a encore une carrière devant lui et une notoriété à rendre morts de jalousie bien des artistes. Sa révélation dans laquelle il dit aussi son bonheur d’être un père homosexuel est utile et courageuse.

 

Utile, car il montre à bien des homosexuels dans le monde qu’on peut vivre son homosexualité ouvertement, être heureux et même être …papa. Une annonce importante pour tant de jeunes gays qui se croient seuls au monde dans leurs préférences et surtout sans avenir.

Courageuse, car l’homosexualité reste pénalisée dans un tiers des pays de l’ONU – rappelons que des pays condamnent même à mort pour homosexualité ! – et cela ne sera pas sans conséquences pour sa carrière.

 

Pour ces raisons, j’ai tout simplement envie de dire merci à Ricky Martin et lui souhaiter tout simplement toujours autant de bonheur et … encore une belle carrière !

Billet sur le blog de Jean-Luc Romero

Mercredi 31 mars 2010